Présentation et historique

Fondé en 1977, le Comité logement Rosemont est une organisation populaire qui oeuvre à la défense et la promotion des droits des locataires, au développement du logement social et à l’amélioration de la qualité de vie du quartier. Organisme sans but lucratif fort de plus de 600 membres et abonnés, le Comité logement Rosemont a une vie associative dynamique basée sur la participation citoyenne, le respect des différences et la volonté de coopération.

Le développement du logement social étant la seule véritable solution à long terme aux problèmes d’habitation pour la population, le Comité logement a contribué depuis sa fondation au développement de centaines d’unités de logement social dans le quartier, principalement des coopératives d’habitation et des logements sociaux gérés par des organismes à but non lucratif (OBNL). Nous maintenons à jour une liste de ménages requérants désirant vivre en logement social. Pour s’y inscrire, il suffit de participer à une courte session d’information. Nous sommes un membre actif du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), regroupement qui œuvre prioritairement à la promotion et au développement de logements sociaux au Québec.

Chaque année, en moyenne 3000 personnes utilisent nos services d’information et de références juridiques sur tout ce qui concerne le logement. Ces services sont gratuits et il suffit de communiquer par téléphone pour prendre rendez-vous. Le Comité logement organise également des séances de formation pour expliquer en détail différents aspects des droits des locataires, tant aux locataires qu’aux groupes, associations ou institutions qui en font la demande. Nous publions également un large éventail d’outils concernant des problèmes fréquemment rencontrés par les locataires que vous trouverez sur ce site. Le Comité logement est également un membre actif du Regroupement des comités logements et associations de locataires du Québec (RCLALQ), regroupement phare relativement à la défense des droits des locataires, principalement au niveau locatif privé.

Voici un court historique du Comité depuis sa fondation.

1968 : Première tentative de créer un Comité logement à Rosemont, qui avortera en 1970.

1972 : Deuxième tentative de mise sur pied de l’organisme qui échouera faute de financement.

1977 : Le Comité logement Rosemont est né et mène sa première bataille contre les expulsions de locataires par Clermont Motors sur la rue St-Denis. Un service juridique est offert aux locataires du quartier. Le Comité adhère au Regroupement pour un gel des loyers (ancêtre du Regroupement des Comités logement et associations de locataires du Québec – RCLALQ).

1978 : Première levée de bouclier du Comité contre le projet de la Société Marathon sur le réaménagement du site des shops Angus.

1980 : Début de la longue lutte pour obtenir des logements sociaux sur le site des shops Angus.

1983 : Adhésion du Comité au Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU).

1984 : Obtention de 30 à 49% d’unités de logement sur le site des shops Angus pour des ménages ayants un revenu inférieur à 25 000,00$ sous forme de coopératives, de HLM et d’OSBL.

1988 : Obtention de 465 logements sociaux sur le site des ateliers municipaux.

1991 : Début de la lutte pour obtenir des logements sociaux sur le site de l’ancien centre Paul Sauvé.

1994 : Obtention de 42 logements sociaux sur le site de l’ancien centre Paul Sauvé.

1996 : Obtention d’une coopérative de 16 logements avec le programme achat-rénovation.

2002 : Début de la lutte pour la réalisation de logements sociaux sur le site Préfontaine.

2004 : Lancement de la campagne du Comité : 1000 logements sociaux dans Rosemont.

2005 : Début de la lutte pour la réalisation de logements sociaux sur le site de l’ex hôpital Bellechasse.

2006 : Obtention de 122 logements sociaux sur le site Préfontaine.

2009 : Obtention de 91 logements sociaux sur le site de l’ex-hôpital Bellechasse.

2015: Obtention de 179 logements sociaux sur le site de l’ancienne usine Norampac.