La Régie, une machine à expulser les locataires

16 novembre 2017   |   Publié par : Equipe   |   Actions et Mobilisations

Jeudi 7 décembre aura lieu une action du RCLALQ devant la Régie du logement afin d’exiger la fin des iniquités de traitement des demandes entre locataires et propriétaires. En effet, l’expulsion des locataires est la principale activité de la Régie, puisque selon son plus récent rapport annuel (2016-2017) :

-Sur les 66 384 dossiers ouverts, 41 020 l’ont été pour non-paiement de loyer (62%);

-Aux dossiers ouverts en non-paiement s’ajoute 3 945 dossiers pour résiliation du bail pour autre motif, 807 dossiers pour reprise du logement et 311 dossiers pour expulsion après échéance du bail, ce qui porte à 46 083 le nombre de dossiers visant l’expulsion des locataires (69%);

-Sur les 45 526 décisions rendues par la Régie, 26 861 l’ont été pour des dossiers en non-paiement (59%);

-Les dossiers ouverts en non-paiement sont systématiquement priorisés puisqu’ils sont traités en 3 mois en moyenne alors que la majorité des dossiers ouverts par les locataires, qui sont souvent classés dans les « causes civiles », peuvent prendre jusqu’à 20 mois avant d’être traités.

Nous invitons nos membres à participer en grand nombre à cette action. Rendez-vous le 7 décembre à 10h au Comité logement Rosemont. Merci de confirmer votre présence au (514) 597-2581.

Articles Précédents