Rejoignez notre Campagne 100% terrains collectifs à Rosemont!

15 juillet 2021   |   Publié par : Equipe   |   Actions et Mobilisations

Le Comité logement est présentement en campagne pour des terrains 100% collectifs à Rosemont. La crise du logement nous frappe de plein fouet et nous le voyons bien avec la spéculation immobilière, le manque criant de logements respectant la capacité de payer des locataires, les reprises et évictions de mauvaise foi, bref la gentrification de nos milieux de vie.

En effet, depuis quelques années, les loyers connaissent une augmentation fulgurante (environ 20% d’augmentation pour les logements familiaux entre 2020 et 2021), alors que les familles peinent à se loger. Les lobby de propriétaires et promoteurs immobiliers faisaient état d’un taux d’inoccupation à la hausse, mais un examen plus approfondi confirme que cette tendance s’observe surtout pour les unités « haut de gamme » alors que les unités abordables sont chose rare. Rappelons que pour qu’un logement soit considéré comme abordable, il faut que le taux d’effort – le pourcentage du revenu qu’un ménage y consacre – ne dépasse pas 30%. Selon une enquête menée par le Regroupement des comités logements et associations de locataires du Québec (RCLALQ) qui recensait le prix moyen des logements remis en location sur Kijiji et autres plateformes, il faudrait qu’un ménage gagne annuellement 60 000$ annuellement pour parvenir à se payer un 4 ½ au prix moyen du marché. Il est de plus en plus évident que le marché privé de l’habitation ne répond pas à nos besoins.

Le logement social est la solution pour contrecarrer les effets désastreux de la crise du logement!

Pour le Comité logement Rosemont, il est impératif que les terrains et bâtiments qui appartiennent à des institutions publiques soient préservés pour des fins d’utilités sociales. La privatisation et la marchandisation de ces sites ne doit pas être une option: les sites des institutions publiques ont été financés collectivement par la société au fil des décennies et c’est à la collectivité qu’ils devraient être rétrocédés. Cela ne doit pas servir à l’enrichissement de quelques personnes. Soyons clairs : l’argent public (ce qui inclut les immobilisations comme un terrain ou un bâtiment) doit servir à l’intérêt collectif, au bien commun et à l’amélioration de la qualité de vie des personnes plus démunies.

Le terrain du Centre de services scolaires de Montréal (CSSDM), au 3737 rue Sherbrooke Est, représente un immense potentiel pour un développement de logements sociaux et d’infrastructures communautaires et publiques. Ce site, appelé à être redéveloppé dans les prochaines années, est idéal pour construire du logement respectant notre capacité à payer, ralentir la spéculation immobilière et redonner du souffle aux locataires de Rosemont! Il est primordial que la majeure partie du terrain serve au développement de nouveaux projets de logements sociaux, que ce soit en coopératives et OBNL d’habitation, ou à travers un nouveau programme d’habitations à loyer modique (HLM), pour le quartier.

Les longues listes d’attente, la crise du logement aggravée par la pandémie mondiale et les enjeux d’abordabilité mentionnés plus haut en démontrent le besoin urgent.

Pour le Comité aucune place ne doit être faite pour des condos ou tous autres logements soi-disant « abordables » qui prolifèrent dans le quartier sans apporter de soulagement aux ménages à faible revenu incapables de s’y payer un loyer. Seul le logement social est véritablement abordable! Il faut sortir le logement de la logique du marché privé ! Ne laissons pas la flambée du prix des loyers nous expulser de Rosemont, notre quartier !

Vous souhaitez contribuer à la campagne Pour des terrains 100% collectifs? Il y a plein de façons de s’impliquer! Contactez nous pour plus de renseignements au (514) 597-2581 ou à info@comitelogement.org!

Articles Précédents